Foire du Trône à Paris — 25 mars 2016

Foire du Trône à Paris — 25 mars 2016

Posté par Tony-Coasterrider
Navigation article

Introduction

Compte-rendu de la soirée caritative pour la Fondation Avec à la plus grande fête foraine de France, édition 2016.

En général

Cette sortie était presque un plan foireux vu que je n'avais pas prévu d'être ici ce soir… mais bon, sortir, ça fait du bien après tout. =]
Bien que presque foireux, cela ne m'a pas empêché de réfléchir à être stratégique quant à l'organisation et de ce qu'on allait faire.

Nous sommes arrivés sur place à 17h, soit une heure avant le début des festivités, et la file, pas forcément remplie non plus, n'était pas vide pour autant. Première attente donc : l'entrée, soit une heure. x)
18h pétantes, c'était donc parti mais les allées restaient plutôt vides ce qui nous aura permis de profiter plutôt peinard des premiers rides.

Sur toute la soirée, je trouvais quand même que la foire semblait moins occupée que l'année dernière. Il y avait des gens après 20h certes, mais ça ne semblait pas aussi plein.

Au niveau métiers, il y a toujours plus d'habitués que de nouveautés malgré certaines bonnes découvertes. Le Jet Star est remplacé par Taxi Driver, un nouveau Star Flyer allemand est arrivé, ou encore un pseudo Techno Power fait son apparition. Il y a aussi une espèce de grue géante à côté de l'entrée principale mais qui n'était pas ouverte ce soir.

En compagnie de MJ Danse & Solidarité, voici les quelques gros métiers que j'ai pu shooter suivi de la scorecard. 😉
Infernal Toboggan, habitué.
Il en faut bien pour tous les âges hein.
Alex Airport : le nouveau Star Flyer allemand, joliment décoré par ailleurs.
[Alex Airport] Avec un drapeau fixé à chaque siège.
[Alex Airport]
[Alex Airport] Enseigne. Bon, plutôt Alex A Rport là.
Sky Fall, qui fait sa 3ème année ici.
Puis c'est pas comme si on avait un Donjon de l'Extrême à tester depuis. 😉
V-Maxx. A son petit succès mine de rien, même si je préfère Bomber Maxxx. =]
Je n'ai plus remarqué s'il y avait la présence d'une ou de deux grandes roues cette année...
Mega Dance : un semblant de Techno Power ? Je testerai la prochaine fois. >=)
L'indémodable kiddie coaster Speedy Gonzales.
On ne présente plus le Banzaï non plus.
La thématisation de ce truc était énorme !
Une des deux sauterelles, ici en floorless. 🙂
MJ oblige...
Maxximum, l'habitué de la région. Bon, à 8 personnes par tour, il y avait 1h d'attente bien que la file n'était pas pleine.
Qu'est-ce donc ? A découvrir les prochaines fois...
L'un de mes Break Dance favoris, toujours présent dans la région. ;D
Une très jolie Fun House. 🙂
On ne présente plus le Top Spin Fresh, habitué de la région et probablement de Rennes tant qu'à faire.
Inversion 360, by Technical Park, semble être revenu pour sa seconde année consécutive. Et ça fait plaisir. 😉
[Inversion 360]
[Inversion 360]
Maxxx : un débit encore plus pourri que le Maxximum avec 6 personnes par tour pour de la balançoire. =] Pourtant, s'il est habitué, c'est que ça doit bien fonctionner.
#BescherelleTaMere
#BescherelleTaMere

Crazy Mouse

Je ne présente plus la célèbre Wild Mouse du coin par Réverchon, habituée depuis plusieurs années de la grande foire du pays.
Étant sur le chemin du King, mon instinct m'a dit de sauter dessus pendant que l'embarquement était immédiat. Au pire, attendre un ou deux tours pour le King, ça m'allait.

Je me souviens qu'elle freinait pas mal durant une période après la grande drop. Mais ce tour-ci, le freinage était bien plus faible (pas aussi inexistant que Speed Mouse non plus), ce qui a permis d'assurer une bonne vitesse jusqu'à la fin avec des spins de haute volée jusqu'à l'arrêt. ;D Un incontournable, quand on peut en profiter. 😛

King

Dans la lignée coasters, nous avons aussi ce grand habitué qui reste le plus grand coaster des lieux.
Il était une de mes premières cibles car je sais que plus on traine dans la soirée, plus l'attente gonflerait donc autant en profiter tout de suite. ;D

Mais pas de bol, bien qu'en arrivant sur place, les forains disaient qu'il était ouvert, ils m'annonçaient surtout que ça ne démarrerait pas s'il n'y avait pas 10 personnes… Très bien, ni une ni deux, j'ai tenté de convaincre des visiteurs pas trop loin et en moins de 5 minutes, j'avais le compte pour lancer le premier train (je persiste, oui).

Et en plus, je me suis permis de réserver une place de luxe pour la présidente de MJ Danse & Solidarité quand même : tout devant, donc oh, le jeu en aura valu la chandelle !
La photo du tour, par nous-même. x)
La place... du king, tout simplement. Une place tant désirée sur ce coaster je présume, mais qui permet de se taper tout le vent qu'il faut. ;D
Je l'aurais connu sous toutes les couleurs, celui-là. x)
Quand vous arrivez trop tard pour le faire. 😜 Je doute même que tout le monde soit passé, vu qu'il était 22h45 quand j'ai shooté ça.
Bon autrement, le King, bien que ce soit un des plus grand coaster forain, c'est loin d'être le meilleur. x) Au niveau vitesse, on est bien, mais quand il s'agit de prendre les virages, oulala quelle horreur ! Certaines baffes sont inévitables, ce n'est pas fluide, mais allez, c'est bien parce que c'est gratuit inclus dans le prix ! Je ne sais pas, Pinfari avec leur Infernal Toboggan ou le Taxi Driver, ou même le Jet Star de Schwarzkopf sont bien plus confortables que ce truc…

En fait, si j'avais su qu'il aurait fallu un petit temps pour trouver des gens et tout et tout, j'aurais préféré commencer par Sky Fall, et je ferai ça la prochaine fois (si prochaine fois il y a).

Rock N' Roll

L'année dernière, ce métier m'avait marqué car la vitesse de rotation était inattendue. J'attendais donc d'être surpris à nouveau par la vitesse du bouzin. =]

Et j'étais bien servi : c'est juste impressionnant comment la chose pourrait presque renverser la nacelle !
Seul point noir, et c'était dû à cette soirée : le cycle qui était très loin d'être généreux. ☹️ Mais bon, une bonne pointe de vitesse, ça fait toujours du bien. 😊

Extreme

Le Top Scan local, à proximité du Rock N' Roll ne semblait pas avoir trop de monde, alors je me suis jeté dessus. Je pensais choper le cycle immédiatement mais je l'ai loupé de peu. Tant pis, j'ai attendu un tour, mais au final, je l'ai eu. =]

En fait, je voulais comparer mes dires de Novembre par rapport au Poseidon Rache qui était venu nous rendre visite à Cergy.
Je me souviens que le Poseidon était soft mais super agréable à faire, pendant que mes derniers tours sur l'Extreme étaient plutôt violents, disons. Eh bien, oui, l'Extreme porte bien son nom, mais allez savoir pourquoi. Alors, j'ai complètement savouré ce tour-ci ce soir, dont le cycle a été vraiment très généreux pour ce genre de soirée d'ailleurs, mais ouais, l'Extreme est bien plus intense que le Poseidon Rache. J'ai tenté d'analyser pourquoi ou quelles sont les différences, je crois que l'Extreme a une vitesse de rotation un peu moins importante que l'autre. Du coup, ça laisse le temps aux nacelles de swinguer un peu plus ce qui fait que… Mais moi-même, je ne crois presque pas en ma propre analyse donc hein. x)
Autrement, l'était bon quand même. 😜 Juste une fois. x) Mais il m'a un peu lessivé le cerveau quand même. =]

Insider

Toujours vu, jamais embarqué à bord, la suite du programme se faisait dedans, juste après un Extreme (un enchaînement quelque peu… dangereux avec un cerveau un peu lessivé x)).

L'Insider est un Break Dance à inversion, comme le Shaker Dance en fait, sauf que la thématisation est différente, et moins géniale ici à mes yeux mais on s'en fiche, je suis là pour le ride. x)

Le cycle était généreux aussi, mais on a pu faire que deux flips entiers. ☹️ Nul !
Le ride en soi reste quand même bon, c'est du Break Dance après tout. 😉

Ceci dit, Extrême + ça, fallait que je me calme, mes sens étaient complètement déréglés là. x)

Flyman

Voler au-dessus de Paris le temps d'une soirée, c'est possible avec Flyman. 🙂 Idéalement, c'est même mieux de le faire avant que la nuit noire tombe car le froid s'installe plus vite qu'on ne le pense en l'absence de soleil. 😜
Fly (Wo)Man, le temps d'une soirée par-dessus de Paris.
Comme on est sexy là-dedans. x)
Je ne me souvenais plus que la combinaison était assez peu confortable, mais bon, faut bien s'assurer de notre sécurité au maximum avec ce genre d'aventure. 😜

Il est fini le temps où je me sentais incertain pendant le vol, j'arrive à profiter de la vue comme il le faut, malgré le froid d'altitude. x) Par contre, plus que la peur, cette attraction semble être une épreuve un peu physique : la combinaison finit par faire un peu mal aux cuisses et couperait presque la circulation aux bras. Rien d'alarmant en soi, mais un cycle un peu plus long provoquerait des douleurs un peu désagréables.

Rotor

LA découverte de la soirée, et une des meilleures ! Les accompagnants de l'asso' étaient un peu réticents, mais ça aurait été vraiment dommage de louper une expérience pareille bien qu'on ne savait vraiment pas ce qui allait se passer, enfin plus ou moins. x)

A cette heure de la soirée, le monde semblait plus présent et l'attente aura été d'une vingtaine de minutes pour celle-là.
La force...
Est-ce bien de spoiler ou non ? Rho, je peux spoiler ce qu'il se passe après tout, mais je ne pourrai jamais spoiler le véritable vécu d'une telle attraction que je ne saurais conseiller à tout le monde, petits et grands, vraiment. ;D

Le Rotor, c'est bien son nom, est un genre de ride qui va tourner. Pas de places assises, juste un cylindre avec un sol, des murs.
Une douzaine de personnes se placent contre les murs, les mains contre celui-ci.
Le cylindre commence à tourner tout doucement. Le sol nous pousse tout doucement vers le sommet du cylindre. Une fois cela effectué, c'est là que ça ne rigole plus : le rotor se met à sa vitesse de rotation maximale et la force centrifuge se fait sentir sur nos corps ! On se sent écrasé, comme si quelque chose nous empêchait de bouger vers l'avant. Cette force peut nous pousser à faire la grimace, à hurler, car on n'a pas l'habitude de subir ça tous les jours faut croire. Puis le sol sous nos pieds, se baisse tout d'un coup 3 mètres en dessous : on flotte contre le mur, avec juste la force centrifuge pour nous retenir de tomber ! On croirait sortir de la réalité à ce moment là tellement ça parait irréaliste, surtout quand on le vit soi-même !

Par rapport à tout le monde, je me sentais tomber tout doucement ceci dit, lorsque la rotation commençait à ralentir. Tout le monde finit par atterrir tout doucement sur le sol, avant de vouloir rejoindre le centre de rotation de la machine. 😜

Les gens sourient, une émotion semble les emporter, certains n'en reviennent pas de ce qu'ils viennent de vivre, mais ouais : tout le monde a été ravi de vivre cette expérience, ça se voit sur le visage ! 🙂 Je regarde mes compères : on est tous bluffés !

Ils ne le mettent pas forcément en valeur mais pourtant : le Rotor est une véritable expérience unique qu'on ne vivra pas partout où qu'on soit ! Même si Disney World propose une centrifugeuse qu'est Mission Space, ça ne vaut certainement pas l'expérience que l'on peut vivre dans le Rotor !
Un must à faire, à découvrir quand on ne connait pas, et certainement la meilleure surprise durant mes 3 dernières années !
Foncez, n'hésitez pas, car moi, je vais y retourner, c'est clair !

Auto Drome

De basiques auto-tamponneuses, enfin pas si basiques que ça car elles disposent d'un sens de circulation dû à la présence d'une barrière centrale de "séparation". =] Enfin malgré ça, les embouteillages étaient inévitables. 😛 Mais on ne pourra pas le nier : les auto-tamponneuses sont quand même source de très bonne humeur au final. 🙂

Taxi Driver

Remplace l'habituel Jet Star de Schwarzkopf à côté du Top Spin, ça permet de changer les idées un peu puis ça me fait un +1 tant qu'à faire. =]

Taxi Driver semble être un coaster made in Pinfari comme l'Infernal Toboggan, avec un parcours presque similaire mais avec une first drop plus haute. 😀 Le train n'est par contre composé que d'une seule voiture contre deux pour l'Infernal Toboggan. L'attente aura été d'un petit quart d'heure, 4 par 4, et encore, ça dépend s'il y a des binômes.
Il occupe bien plus de surface que le Jet Star.
La 1st drop est vraiment sympa, même si ce n'est pas celle du Jet Star. Le parcours reste ensuite basique avec des hélices, un frein en sortie d'hélice et un freinage plutôt sec pour s'arrêter. =] Mais j'aime bien, ça reste toujours aussi charmant. 😛

Moonraker

La soucoupe volante ! Rien de spécial à ajouter de plus par rapport à ce que je disais l'année dernière. Ceci dit, après avoir fair un Rotor, les sensations de centrifuge du Moonraker ne feraient presque pas le poids contre celles du cylindre. =] Dommage que le cycle soit si court… ☹️

Thriller

MJ oblige, il fallait bien passer par "The Thriller" histoire de refaire la choré et la chanson tous en choeur. 😛
Blague à part, faire un train fantôme lors d'une telle soirée ne me serait pas venu à l'esprit mais c'est bien parce que c'est eux. x) Puis bon, on venait de dîner, pas sûr qu'un Inversion 360 aurait été une bonne idée après ça (par exemple hein).

Le Thriller tape à l'oeil grâce à une thématisation plutôt poussée de dehors. Évidemment, on reconnaîtra le thème basé sur le clip du king of pop. ;D Mais n'y a pas à dire, le tout est fichtrement bien foutu.
Il y a même une warning vidéo avant le départ dont la réalisation est propre.
Peut-être même le plus beau train fantôme ambulant qui soit. 🙂
Concernant le tour en lui-même, c'est pas mal décoré à l'intérieur aussi, avec une utilisation non-soupçonnée d'écrans plats pour compléter des éléments de décor. Mais bon, ça ne vaudra toujours pas la qualité d'un parc et bien que les automates étaient nombreux, ça manquait encore de punch et peut-être d'acteurs live, acteurs qui sont peut-être présents en dehors de la soirée caritative.

Conclusion

Quand je revois la scorecard de la soirée, ça en fait des tours en 5h ! Contrairement à l'année dernière, j'ai été plus stratégique et ça a porté ses fruits. L'enchaînement des flat rides au début aura été intense (peut-être un peu trop) mais au moins, ça nous aura permis de bien profiter de ce que l'on voulait. 😀

J'aurais voulu au moins (re)faire le Sky Fall mais comme on a traîné au fond de la foire et que j'ai visé le King avant le reste, eh bien la Free Fall Tower aura vu sa file déborder annonçant certainement une bonne heure d'attente. D'autant plus qu'il n'a pas revu sa stratégie d'opération : la nacelle reste 5 bonnes minutes en haut alors que la cadence pourrait très largement être accélérée (par contre, à 23h, pour les derniers passagers, j'ai bien vu la nacelle monter et ne pas rester 10 secondes en haut avant largage…).
Big up au Rotor qui est LE ride de la soirée et que je ne manquerai pas de refaire.

Autrement, la soirée ainsi que la compagnie étaient bonnes. 😀 Merci à MJ Danse & Solidarité pour cette folle soirée et la bonne humeur qui a été propagée, et bravo à Sabrina la présidente d'avoir pu me suivre dans des attractions dont je n'aurais pas cru que tu étais capable de faire. 😛

Oh, et figurez-vous que malgré l'enchaînement, je ne suis pas tombé malade grâce au fait d'avoir gardé mon ventre vide toute la soirée jusqu'au Moonraker ! 😀
Au plaisir !
La scorecard de la soirée (sans compter le Banzaï qui a pris un coup de marqueur). En fait la liste des métiers qui vous attend cette année au Trône. ;D

Galerie des médias

Commentaires

Aucun commentaire n'a été posté pour le moment.
À propos de cette fête foraine
Foire du Trône à Paris
France - Île-de-France
À propos de l'auteur
Tony-Coasterrider
Fondateur
Comptabilise 392 montagnes russes différentes à son actif.
Pensez-vous faire mieux ? Enregistrez vos tours sur Coasterr1dd3n et comparez !