Coasterrider logo

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince (30/03/2018)

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince (30/03/2018)

 • 0
Introduction
La fin du mois de mars rime avec période d'une nouvelle saison pour les parcs. Pour notre part en 2018, celle-ci s'est lancée en Alsace, précisément au Parc du Petit Prince, lequel nous a gracieusement invité pour leur inauguration de saison.

Au programme : vol à haute altitude, voyage dans l'espace, véritable réalité virtuelle ou encore, apprivoisement de renard.

En général
À notre arrivée le matin, le soleil était heureux d'être présent et le ciel était bleu. Et si le sourire n'était pas assez étiré, nous étions accueillis par le Petit Prince himself, ainsi que ses célèbres amis sur l'esplanade avant-même de franchir les tourniquets.

Le fait d'être accueilli (avec de gros câlins) de la sorte par les célèbres mascottes annonce l'humeur positive de la journée !
Le fait d'être accueilli (avec de gros câlins) de la sorte par les célèbres mascottes annonce l'humeur positive de la journée !
Pascal s'est vraiment fait un selfie avec le renard - un renard qui ne laissera personne indifférent - un renard câlin - un renard qu'on a envie d'embarquer avec nous en repartant !
Pascal s'est vraiment fait un selfie avec le renard - un renard qui ne laissera personne indifférent - un renard câlin - un renard qu'on a envie d'embarquer avec nous en repartant !
Puis vous voyagez déjà après avoir franchi les tourniquets… Votre voyage dans le monde du Petit Prince commence dès maintenant, avec des phrases lues qui vous refont très vite retomber dans le chef d’œuvre de Saint-Exupéry !
Puis vous voyagez déjà après avoir franchi les tourniquets… Votre voyage dans le monde du Petit Prince commence dès maintenant, avec des phrases lues qui vous refont très vite retomber dans le chef d’œuvre de Saint-Exupéry !
Même si le programme de cette journée sera un peu particulier, nous avons découvert un cadre très reposant dans ce parc joli et mignon. Nous étions déjà bien accueillis par les mascottes, on se rendra aussi compte que le staff sur place est extrêmement aimable et possède un sens d'accueil hors-norme : les sourires sont partagés entre employés et visiteurs et c'est un très gros point à souligner, point qu'on aura fortement apprécié.

Notre visite du jour aura été essentiellement guidée par Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi, les co-fondateurs du parc (et directeurs d'Aerophile), pour la présentation des attractions et des nouveautés, ainsi que Fabien Michel, directeur du parc, le tout en compagnie de Miss Alsace 2017, Joséphine Meisberger.

Ce fut un plaisir d'avoir pu échanger avec Joséphine durant cette journée.
Ce fut un plaisir d'avoir pu échanger avec Joséphine durant cette journée.
Sur terre puis dans les airs
En début de visite, les dirigeants du parc nous ont guidé vers la plaine d'animaux près du Ballon de l'Allumeur de Réverbère. Nous y avons trouvé des espèces de moutons assez particuliers spécialement introduits par le parc dont des "moutons W-Fi".

Les dits moutons Wi-Fi. On ne vous a pas menti ! 😛
Les dits moutons Wi-Fi. On ne vous a pas menti ! 😛
À proximité des champs et de la ferme, se trouvent aussi des pigeons, qui assurent un spectacle et une interaction avec les visiteurs. Nous avons pu assister à une belle mélodie de vol de pigeons ainsi que leur donner à manger directement dans la paume de notre main.

Quasiment comme la Mer de Sable, le parc propose un côté très proche de la nature mais sous une autre approche.
Quasiment comme la Mer de Sable, le parc propose un côté très proche de la nature mais sous une autre approche.
La météo très clémente de ce début de journée nous aura permis de prendre notre envol sur le Ballon de l'Allumeur, l'un des deux ballons captifs du parc, à 150 mètres de haut. Deux vols étaient prévus pour nous : un physique, et l'autre, virtuel, correspondant à la démonstration lorsque la météo devient capricieuse.

Vous disposez d'une vue sur tout le parc en prenant les hauteurs sur un des deux ballons captifs, ainsi que d'une belle vision panoramique sur les Vosges.
Vous disposez d'une vue sur tout le parc en prenant les hauteurs sur un des deux ballons captifs, ainsi que d'une belle vision panoramique sur les Vosges.
Soyons d'accords dès le début : bien que le vol virtuel ne soit pas trop mauvais niveau technique (la résolution de l'écran et de la vidéo utilisée étaient plutôt claires), ça ne vaut certainement pas la véritable montée. D'après certains retours d'autres médias, le fait de ne pas se voir dans la cabine donnait justement le vertige. Disons qu'il vous faudra peut-être prendre le temps… d'apprivoiser la VR. 😉

Nous avons testé quelques secondes cette VR suite à plusieurs difficultés techniques (dû au nombre trop important de casques connectés en même temps pour cette démonstration), mais elles étaient suffisantes pour se rendre compte de l'expérience alternative. Une idée pas si farfelue quand on y pense, car le parc n'est certainement pas en mesure de contrôler la météo.
Nous avons testé quelques secondes cette VR suite à plusieurs difficultés techniques (dû au nombre trop important de casques connectés en même temps pour cette démonstration), mais elles étaient suffisantes pour se rendre compte de l'expérience alternative. Une idée pas si farfelue quand on y pense, car le parc n'est certainement pas en mesure de contrôler la météo.
Si dépasser les 40 mètres est déjà trop pour vous, il existe l'Aérobar, cette attraction bar-restaurant particulière où vous pouvez consommer à 35 mètres de hauteur, les pieds dans le vide.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Présents aussi au Futuroscope, et courant de l'été à Astérix, l'Aérobar, si judicieusement positionné, permet de profiter d'une belle vue sur le paysage environnant tout en consommant un petit quelque chose.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Les modèles actuels ne peuvent être comparés aux plus connues tours panoramiques car les places et la table ne tournent pas. En revanche les derniers modèles disposent de cette option intéressante afin de profiter de tout le paysage à 360°.

Enfin, si 5 mètres est encore trop pour vous, ou bien si les plus jeunes veulent apprendre à voler, le parc a ouvert cette année le Trampoline Park. Il s'agit d'un espace "unique au monde" selon les dires de Jérôme Giacomoni qu'on ne peut que confirmer. Il ne s'agit pas seulement que d'un parc à trampolines pour les plus petits : en plus de pouvoir sauter partout, une animation sons et lumières est jouée pour chaque cycle, donnant aux lieux une ambiance vraiment très particulière.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Excursion spatiale
Au grand cinéma, nous avons pu assister à une grande conférence d'inauguration suivi de la projection du nouveau film mettant en avant le français Thomas Pesquet lors de sa mission spatiale qui a duré 6 mois.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
La conférence d'inauguration a naturellement réuni les fondateurs du parc, mais a surtout permis de mettre tout le monde à table, dont le Petit Prince, la Rose et Miss Alsace pour un cours de bonnes manières, orchestré justement par Jérémy Côme, « Monsieur Bonnes Manières des Miss France ». Une animation complètement hors de notre domaine de loisirs mais fortement passionnante et intéressante !

Le Petit Prince avait bien besoin d'apprendre les bonnes manières ! Mais ce ne serait pas le Petit Prince s'il ne faisait pas ce qu'il souhaitait…
Le Petit Prince avait bien besoin d'apprendre les bonnes manières ! Mais ce ne serait pas le Petit Prince s'il ne faisait pas ce qu'il souhaitait…
Quant au film sur Thomas Pesquet, il dure 25 minutes et tourne évidemment autour de l'aventure spatiale de notre français parti en mission. Nous assistons à un chouette documentaire tout aussi intéressant, de la préparation aux derniers jours dans l'espace. Nous regrettons juste la qualité de projection qui n'est pas très fine (à l'heure de la 4k ou autre 8k) ainsi que de ne pas avoir vu le héros revenir sur Terre.

Sous le volcan
À la grande pause du midi, direction le volcan pour y découvrir des nouvelles activités VR fraîchement installées cette saison en ce lieu.

Pascal qui semble perdu dans son monde…
Pascal qui semble perdu dans son monde…
Pour cette inauguration de l'activité, nous constatons au niveau technique que le parc a utilisé l'Oculus Rift (Facebook), qui est un très bon choix non pas pour le roomscale mais grâce aux Oculus Touch, qui sont les contrôleurs principaux de jeu et qui sont bien plus précis que ceux du Vive d'HTC. Du coup, au niveau du contenu, le parc a développé un jeu complètement dédié au parc exploitant parfaitement les Touch.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Il vous en coûtera 5€ si vous voulez tester l'expérience, mais ne prenez pas de suite la fuite : il n'y a pas de temps limite pour la durée de jeu, celle-ci se définit à votre capacité d’interpréter l'univers du roman ! L'immersion au coeur de l'histoire du Petit Prince est complètement saisissante et vous y parcourez les points principaux de l’œuvre, ce qui est un vrai régal au niveau contenu ! Comme mentionné plus haut, les Touch ont été plutôt bien exploités, et grâce à cela, vous devrez reconstituer certains éléments de l'histoire avant de pouvoir aller plus loin.

L'expérience peut durer jusqu'à 15 à 20 minutes selon votre capacité ce qui est très très long pour une expérience VR (comptez 10 minutes minimum car il est impossible de faire plus rapide), voilà donc pourquoi les cinq euros peuvent valoir l'expérience. On reprochera juste le fait qu'il manque parfois un peu de consignes durant le jeu, ce qui fait que vous vous retrouvez un peu au pied du mur, mais les opérateurs ne sont pas bien loin si jamais.

Pascal ne semblait pas être dérangé durant son voyage. En revanche, il semblerait que je sois tombé sur un poste un peu plus défaillant qui était sujet à de vilains lags. En soit, l'expérience reste très immersive !

Matthieu Gobbi et Jérémy Côme, complètement ancrés dans l'histoire. La réaction était hilarante !
Matthieu Gobbi et Jérémy Côme, complètement ancrés dans l'histoire. La réaction était hilarante !
Alsace oblige, déguster les spécialités locales était un véritable plaisir !

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Un peu de vitessssssse
L'après-midi continuait sur la découverte du Serpent, le seul "vrai" coaster du parc, ouvert en 2017. Construit par Zierer, il s'agit d'un Force Two au layout très simplet mais familial.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Il est très silencieux et très confortable (mieux que Pégase Express diraient certaines langues). Nous y effectuons deux tours à la suite.

Petite photo du tour avec les chefs des lieux, Jérémy Côme et Joséphine au fond.
Petite photo du tour avec les chefs des lieux, Jérémy Côme et Joséphine au fond.
À noter que le Serpent tourne même sous la pluie, avec 3 personnes à bord. Nous avons enchaîné 5 tours ce jour…

Autrement, il existe un autre "coaster" dans le parc qui n'est autre que la Tyrolienne. Inutile de s'attarder dessus, ce genre d'attraction n'est juste bien que pour les créditeurs.

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
La plongée
L'on ne fait pas que voler au Parc du Petit Prince. Il est aussi possible d'aller sous les profondeurs. Planète sous-marine est une attraction dans la même veine que les Cinemaction d'Alterface (les guns étant bien différents de ce que vous pouvez trouver à Walygator ou à Fraispertuis). Le film reste bien naturellement dans le thème du parc, en compagnie des protagonistes (de la série animée). Alors, c'est marrant, mais on ne sait pas si nos tirs sont vraiment pris en compte ou non, et l'écran devient très vite illisible suivant le nombre de joueurs.

Nous y trouvons aussi des bûches, l'Atlantique Sud. Même si la pluie commençait à se pointer au moment de le faire, cela nous a-t-il vraiment arrêté ?

Retour d'un voyage spatial et virtuel au Parc du Petit Prince
Fabriqué par Soquet, ce parcours de bûches est assez compact mais les véhicules sont clairement bien thématisés, même si on n'associe pas forcément avion avec eau. La thématisation visuelle n'est pas intégrale mais l'ambiance de l'aviation sait se faire présente grâce à l'audio environnant, qui nous fait croire qu'on est dans notre cabine de pilotage, attendant instructions de la tour. Très sympa, donc !

Rien ne nous arrête !
Rien ne nous arrête !
Apprivoisement
S'il y a bien une chose à ne pas rater au Parc du Petit Prince, c'est bien l'apprivoisement d'un renard. Nulle question ici d'un dressage de renard ou d'un spectacle : la plupart des habitués diront qu'ils ont affaire à un Stitch Live! comme à Disney. Sauf qu'au Parc du Petit Prince, c'est bien du renard qu'on parle (et les "procédures" doivent être bien moins contraignantes ici).

« Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
« Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
Tout d'abord, chapeau à l'organisation qui a rajouté un show suite à une erreur d'affichage d'horaire. Ensuite, nous étions en très très petit comité pour le dernier show (moins de 10 personnes dont 3 enfants). Mais ce renard, quel merveilleux renard qui nous vannait, sans parler des incroyables réparties des enfants face à lui, jamais on n'aura autant ri pour un show de ce genre !
Étant donné que l'on était en petit nombre, nous nous sommes sentis très "privilégiés" auprès du renard, ce qui en aura fait une rencontre exceptionnelle ! La salle n'est pas prévue pour accueillir autant de visiteurs qu'une usine comme Stitch Live!, c'est pourquoi on vous recommande d'essayer d'apprivoiser un renard, il y a de fortes chances que vous y passez un très bon moment !

Bon à savoir
Il existe aussi d'autres petites activités dans le parc comme un jeu de culture générale avec des dalles "Courrier Sud", un documentaire de Métamorphose des papillons dans un tube, une toute petite fun house "Vol de nuit", une courte balade en train, ou un théâtre pour les plus jeunes.

On aura juste remarqué qu'il manque des "spectacles" en fin de journée. Le parc fermant à 18h, une dernière séance à 17h30 permettrait justement au visiteur de profiter jusqu'au bout. Pour preuve : on a malheureusement raté Questions Astronomiques où la dernière séance devait être à 15h30 ou 16h alors qu'on était certainement occupé à faire une autre animation.

Autrement, voici quelques faits :
  • Le parc du Petit Prince a attiré 150 000 visiteurs en 2016, et 200 000 en 2017. C'est 35% d'augmentation (un record de progression inégalé par ses concurrents).
  • Dans ce lieu on souhaite donner une interprétation du livre à travers un parc humain, convivial et proche des gens.
  • Aerophile possède une centaine de ballons captifs dans 40 pays (que ce soit pour le loisir ou même des entraînements militaires). Le plus grand monte à 300 mètres, et c'est celui de Paris, le Generali.
  • Tous les ballons sont des aéronefs : ils sont considérés comme un appareil volant et ont tous une immatriculation. Comme les avions, les ballons sont soumis à un contrôle de l'aviation civil chaque année.
  • Un ballon contient 6 200 m³ d'hélium pour 23 m de hauteur. La portance utile est de 4.8 tonnes et le nombre de 30 passagers au maximum.
  • Le Parc du Petit Prince est le seul parc au monde à posséder 2 aéronefs en état de vol.
  • Deux grands événements nocturnes dédiés à l’espace sont prévus avec la soirée éclipse de lune du 27 juillet 2018, et la nuit des étoiles filantes le 4 août 2018. Les attractions seront toutes ouvertes et vous pourrez même effectuer un vol nocturne à bord des ballons captifs.
  • Le parc compte créer une grosse nouveauté tous les 2 ans tout en rénovant et renouvelant ce qui est déjà existant le reste du temps. Attendez vous donc à une belle surprise à sensations l'année prochaine ! 😉


Conclusion
Le déplacement depuis Paris pour le Parc du Petit Prince en aura valu le coup ! Le parc possède un sens du service exceptionnel envers les clients au point de rajouter une séance non-prévue. Allez donc demander à Mickey de vous arranger ça.

Merci à Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi pour leur accueil !
Merci à Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi pour leur accueil !
Cette année, le parc compte sur Thomas Pesquet, et surtout la RV pour attirer un peu plus de personnes. Si en soit, les "parkfans" ne seront pas les premiers concernés, les adeptes de nouvelles expériences y trouveront certainement leur compte, surtout quand on y voit la qualité qui y a été mise pour réaliser tout ça. Il faut le vivre pour s'en rendre compte.

De gros câlins aux mascottes avant de les laisser… <3
De gros câlins aux mascottes avant de les laisser… <3
Nous tenons encore à remercier toute l'équipe du parc : Jérôme Giacomoni, Matthieu Gobbi, Angélique de Saint-Seine, Anaïs Wrobel, Fabien Michel, et tout le staff de la VR, et du parc, pour leurs échanges et les sourires partagés, sans oublier Miss Alsace 2017 : Joséphine Meisberger et Jérémy Côme. Bravo pour l'organisation qui était chouette !
Un grand merci aussi à notre cher ami Francis qui, s'il n'était pas là, ne nous aurait pas permis de découvrir tout ça.

N'oubliez jamais : « on ne voit bien qu'avec le coeur. L'essentiel est invisible pour les yeux. »
  • Le fait d'être accueilli (avec de gros câlins) de la sorte par les célèbres mascottes annonce l'humeur positive de la journée !
    Le fait d'être accueilli (avec de gros câlins) de la sorte par les célèbres mascottes annonce l'humeur positive de la journée !
  • Pascal s'est vraiment fait un selfie avec le renard - un renard qui ne laissera personne indifférent - un renard câlin - un renard qu'on a envie d'embarquer avec nous en repartant !
    Pascal s'est vraiment fait un selfie avec le renard - un renard qui ne laissera personne indifférent - un renard câlin - un renard qu'on a envie d'embarquer avec nous en repartant !
  • Puis vous voyagez déjà après avoir franchi les tourniquets… Votre voyage dans le monde du Petit Prince commence dès maintenant, avec des phrases lues qui vous refont très vite retomber dans le chef d’œuvre de Saint-Exupéry !
    Puis vous voyagez déjà après avoir franchi les tourniquets… Votre voyage dans le monde du Petit Prince commence dès maintenant, avec des phrases lues qui vous refont très vite retomber dans le chef d’œuvre de Saint-Exupéry !
  • « J'avais ainsi appris une seconde chose très importante : c'est que sa planète d'origine était à peine plus grande qu'une maison ! »
    « J'avais ainsi appris une seconde chose très importante : c'est que sa planète d'origine était à peine plus grande qu'une maison ! »
  • « J'ai de sérieuses raisons de croire que la planète d'où venait le petit prince est l'astéroïde B 612. »
    « J'ai de sérieuses raisons de croire que la planète d'où venait le petit prince est l'astéroïde B 612. »
  • Ce fut un plaisir d'avoir pu échanger avec Joséphine durant cette journée.
    Ce fut un plaisir d'avoir pu échanger avec Joséphine durant cette journée.
  • Regardez donc qui va nous accompagner durant la première partie de la visite ! 😍
    Regardez donc qui va nous accompagner durant la première partie de la visite ! 😍
  • Ils portaient la bonne humeur avec eux, pour nous !
    Ils portaient la bonne humeur avec eux, pour nous !
  • Le premier ballon que vous apercevez est celui du Roi.
    Le premier ballon que vous apercevez est celui du Roi.
  • Une phrase devenue très célèbre et inoubliable.
    Une phrase devenue très célèbre et inoubliable.
  • Peut-on dire que les mascottes font partie de la presse ?
    Peut-on dire que les mascottes font partie de la presse ?
  • Signature shot ! Le Petit Prince au Ballon de l'Allumeur.
    Signature shot ! Le Petit Prince au Ballon de l'Allumeur.
  • Le directeur du parc, Fabien Michel, nous faisait les présentations avec la faune.
    Le directeur du parc, Fabien Michel, nous faisait les présentations avec la faune.
  • « Quand il allume son réverbère, c'est comme s'il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. »
    « Quand il allume son réverbère, c'est comme s'il faisait naître une étoile de plus, ou une fleur. »
  • Jérôme Giacomoni, co-fondateur du parc et directeur d'Aerophile, devant une de ses créations.
    Jérôme Giacomoni, co-fondateur du parc et directeur d'Aerophile, devant une de ses créations.
  • Tout le système d'attache au centre de la nacelle.
    Tout le système d'attache au centre de la nacelle.
  • Vous disposez d'une vue sur tout le parc en prenant les hauteurs sur un des deux ballons captifs, ainsi que d'une belle vision panoramique sur les Vosges.
    Vous disposez d'une vue sur tout le parc en prenant les hauteurs sur un des deux ballons captifs, ainsi que d'une belle vision panoramique sur les Vosges.
  • Nous avons testé quelques secondes cette VR suite à plusieurs difficultés techniques (dû au nombre trop important de casques connectés en même temps pour cette démonstration), mais elles étaient suffisantes pour se rendre compte de l'expérience alternative. Une idée pas si farfelue quand on y pense, car le parc n'est certainement pas en mesure de contrôler la météo.
    Nous avons testé quelques secondes cette VR suite à plusieurs difficultés techniques (dû au nombre trop important de casques connectés en même temps pour cette démonstration), mais elles étaient suffisantes pour se rendre compte de l'expérience alternative. Une idée pas si farfelue quand on y pense, car le parc n'est certainement pas en mesure de contrôler la météo.
  • Quasiment comme la Mer de Sable, le parc propose un côté très proche de la nature mais sous une autre approche.
    Quasiment comme la Mer de Sable, le parc propose un côté très proche de la nature mais sous une autre approche.
  • Coaster hunter oblige, loin de la foule, discrètement…
    Coaster hunter oblige, loin de la foule, discrètement…
  • Un de vos deux reporters de la journée.
    Un de vos deux reporters de la journée.
  • Cours de bonnes manières avec Jérémy Côme.
    Cours de bonnes manières avec Jérémy Côme.
  • Le Petit Prince avait bien besoin d'apprendre les bonnes manières ! Mais ce ne serait pas le Petit Prince s'il ne faisait pas ce qu'il souhaitait…
    Le Petit Prince avait bien besoin d'apprendre les bonnes manières ! Mais ce ne serait pas le Petit Prince s'il ne faisait pas ce qu'il souhaitait…
  • Le parc possède des chaises volantes non loin de l'entrée à la coloration toute rouge.
    Le parc possède des chaises volantes non loin de l'entrée à la coloration toute rouge.
  • Thématisation sympathique pour ce snack.
    Thématisation sympathique pour ce snack.
  • Le château n'était pas gonflé à notre arrivée, mais aura fini par l'être pendant l'apéritif.
    Le château n'était pas gonflé à notre arrivée, mais aura fini par l'être pendant l'apéritif.
  • Moment de convivialité après toutes les promenades et autres leçons de bonnes manières.
    Moment de convivialité après toutes les promenades et autres leçons de bonnes manières.
  • Immersion totale dans le monde du Petit Prince ! (Étonnant de voir l'activité des capteurs de l'Oculus avec l'appareil de Pascal.)
    Immersion totale dans le monde du Petit Prince ! (Étonnant de voir l'activité des capteurs de l'Oculus avec l'appareil de Pascal.)
  • Pascal qui semble perdu dans son monde.
    Pascal qui semble perdu dans son monde.
  • Matthieu Gobbi et Jérémy Côme, complètement ancrés dans l'histoire. La réaction était hilarante !
    Matthieu Gobbi et Jérémy Côme, complètement ancrés dans l'histoire. La réaction était hilarante !
  • Crément d'Alsace !
    Crément d'Alsace !
  • N'est pas le Petit Prince qui veut !
    N'est pas le Petit Prince qui veut !
  • Vue générale du layout du Serpent.
    Vue générale du layout du Serpent.
  • Petite photo du tour avec les chefs des lieux, Jérémy Côme et Joséphine au fond.
    Petite photo du tour avec les chefs des lieux, Jérémy Côme et Joséphine au fond.
  • On aura enchaîné des tours, derrière…
    On aura enchaîné des tours, derrière…
  • … et tout devant. Sous une bonne pluie !
    … et tout devant. Sous une bonne pluie !
  • Mettez-nous sur un coaster, et l'on est heureux ! (Photo : Francis qui ne voulait plus se mouiller ;p)
    Mettez-nous sur un coaster, et l'on est heureux ! (Photo : Francis qui ne voulait plus se mouiller ;p)
  • « Maintenant va-t'en, dit-il… je veux redescendre ! »
    « Maintenant va-t'en, dit-il… je veux redescendre ! »
  • « Il était là, dressé vers le petit prince, un de ces serpents jaunes qui vous exécutent en trente secondes. »
    « Il était là, dressé vers le petit prince, un de ces serpents jaunes qui vous exécutent en trente secondes. »
  • « Il n'y eut rien qu'un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne cria pas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ça ne fit même pas de bruit, à cause du sable. »
    « Il n'y eut rien qu'un éclair jaune près de sa cheville. Il demeura un instant immobile. Il ne cria pas. Il tomba doucement comme tombe un arbre. Ça ne fit même pas de bruit, à cause du sable. »
  • Un petit snack à 35 mètres de haut ?
    Un petit snack à 35 mètres de haut ?
  • Consommer à 35 mètres de hauteur, les pieds dans le vide.
    Consommer à 35 mètres de hauteur, les pieds dans le vide.
  • Atlantique Sud : une thématisation pas si lourde mais une ambiance d'aviation très réussie.
    Atlantique Sud : une thématisation pas si lourde mais une ambiance d'aviation très réussie.
  • « Courrier ! » Préparez-vous à l’amerrissage !
    « Courrier ! » Préparez-vous à l’amerrissage !
  • Les "bûches" sont super belles !
    Les "bûches" sont super belles !
  • Rien ne nous arrête !
    Rien ne nous arrête !
  • Trampoline Park, un light show à part entière.
    Trampoline Park, un light show à part entière.
  • « Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
    « Je ne suis pour toi qu’un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m’apprivoises, nous aurons besoin l’un de l’autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde. »
  • Merci à Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi pour leur accueil !
    Merci à Jérôme Giacomoni et Matthieu Gobbi pour leur accueil !
  • La journée aura tourné au gris vers la fin d'après-midi, mais le sourire n'a pas été perdu pour autant.
    La journée aura tourné au gris vers la fin d'après-midi, mais le sourire n'a pas été perdu pour autant.
  • De gros câlins aux mascottes avant de les laisser… <3
    De gros câlins aux mascottes avant de les laisser… <3
  • N'hésitez pas à laisser un message sur leur livre d'or en repartant !
    N'hésitez pas à laisser un message sur leur livre d'or en repartant !

Commentaires